Autour d’identités professionnelles claires, nous voulons proposer aux employés handicapés de véritables carrières professionnelles. L'introduction de ce terme dans l'économie protégée peut étonner. Mais les progressions des compétences de la plupart des employés et donc de leur efficacité professionnelle nous ont conduit à concevoir l'emploi des personnes handicapées mentales comme un processus qui doit englober les phases suivantes :

• L'entraînement préprofessionnel, qui se déroule pendant la période d’essai de 6 mois, mais qui peut déjà débuter lors de stages pendant la dernière année scolarité doit déboucher sur une sélection réelle et une orientation de l'avenir professionnel qui ne soit pas qu'administrative. L'employé handicapé peut donc, par la suite, s'engager dans un secteur d'activités qu'il connaît et dont il maîtrise déjà les prérequis.

• La " formation professionnelle " spécifique doit permettre, en fonction des possibilités de l’employé handicapé, d’acquérir les dimensions techniques (gestes professionnels nécessaires à l’utilisation des outils et des machines), technologiques (connaissances des matières, de normes de sécurité, de l’environnement professionnel intra et extra-institutionnel, connaissances de fournisseurs et des clients), mais aussi organisationnelles (gestion de la progression de son travail, évaluation de la qualité, organisation des espaces de travail) et interpersonnelles (relation avec les collègues de travail et les moniteurs, demande et apport d’aide et de compléments d’information).

• La formation continue doit assurer le maintien des acquis, mais aussi le développement continuel de compétences spécifiques requises par les tâches ou le contexte.

• Des démarches de réorientation, suite à une transformation des pôles d'intérêts ou des compétences de l'employé, peuvent avoir lieu à l'intérieur des Ateliers de la Glâne ou vers une autre structure si cela s'avère nécessaire.

Nombreux sont les employés des Ateliers de la Glâne qui gèrent seul le déplacement de leur lieu d'habitation vers leur lieu de travail. Un service de transport soutient ceux qui ne peuvent pas encore ou ne peuvent plus assumer indépendamment ces déplacements. Cette prestation, sur mesure, est facturée sur la base du tarif des transports publics.

Les employés des Ateliers de la Glâne peuvent quotidiennement bénéficier des repas préparés par l'atelier cuisine. Cet atelier propose une alimentation équilibrée et diversifiée qui réserve la part belle aux produits frais. Les employés handicapés sont accompagnés, selon leurs besoins, pendant la pause de midi. Cette prestation est facturée sur la base des tarifs arrêtés par les autorités cantonales. Accompagnés ou seuls, les employés utilisent aussi sporadiquement les restaurants de la place.

Parallèlement au travail, nous proposons aux employés un certain nombre d'activités qui visent l'entretien de leur forme physique. Selon un engagement volontaire, les employés handicapés participent à des groupes de fitness, gymnastique et de natation. Plus extraordinairement, il leur est proposé des activités de découverte de leur environnement culturel ou professionnel : expositions, stages spécifiques, visites d'entreprises, ...

Depuis plusieurs années, sous la direction de comédiens et metteurs en scène, certains des employés handicapés ont découvert l'expression théâtrale. Au vu de l'enthousiasme de leur engagement, cela a donné naissance à la Compagnie de l'au-de l'Astre qui propose, régulièrement, ses spectacles dans les salles de suisse romande.